Recouvert par notre corps matériel, un autre corps existe et celui-ci est spirituel. Il porte le nom en sanskrit de Svarupa qui veut dire: "Forme" ou condition première de l'âme, de l'être distinct, lorsqu'il est établi dans la relation individuelle qui l'unit au Seigneur Suprême. Il est donc notre vrai identité et c'est cette forme que nous possédions dans le monde spirituel avant d'arriver dans le monde matériel. Un peu comme le corps de chenille qui cache le corps du papillon.

Il est expliqué que le corps est fait de matière inerte, et que seule la présence de l'âme l'anime et provoque son développement. L'âme anime le corps et est pourvue d'une forme et aussi de sens. Pour aider à mieux comprendre, le corps matériel est parfois comparé à un vêtement qui épouse la forme du corps. Parce que le corps a des bras et des jambes, le vêtement a lui aussi des manches et des jambes. De la même façon, parce que l'âme a des sens, le corps matériel possède lui aussi des sens. Lorsque l'âme quitte le corps, le corps matériel perd ses pouvoirs de perception, et sa forme se désagrège. C'est donc l'âme qui a des sens et par conséquent une forme. Le corps composé de terre, eau, feu, perd sa forme et ses sens au moment de la mort. Il finira en cendres, en poussières ou en excréments, pendant que l'âme ira habiter un autre corps avec sa forme et ses sens.

Le corps matériel que nous possédons est différent de l'âme, mais cette forme spirituelle n'est pas différente de l'âme. Il en est ainsi de Krishna et de tous les habitants vivant dans le monde spirituel, mais pas de nous en ce monde. Au cours de cette vie, nous avons pris un corps de bébé, d'enfant, d'adolescent, d'adulte et éventuellement nous prendrons le corps d'un vieillard. Malgré tous ces changements de corps nous restons la même personne à l'intérieur. Lorsque nous avions un corps de bébé, nous pensions vraiment que nous étions un nouveau né. Nous avons pris le corps d'un adolescent et à ce moment, nous avons oublié notre corps de bébé, pour penser que nous étions un adolescent et il en sera ainsi pour tous les autres corps que nous prendrons en cette vie. Parce que nous avons pris naissance au Canada, nous pensons que nous sommes canadien, mais en fait nous sommes toujours resté une âme spirituelle malgré tous les changements subis à notre corps. Nous faisons continuellement l'erreur de penser que nous sommes ce corps de matière. Il en est ainsi de tous les gens qui habitent ce monde. Tous commettent l'erreur d'oublier leur vraie identité ou vraie forme appelée en sanskrit svarupa.

Nous sommes comme des acteurs sur une scène et parfois nous jouons le rôle, d'un canadien, d'un russe, d'un français etc. Comme tout bon acteur nous croyons fermement que nous sommes canadien, russe, français etc, mais nous sommes une âme spirituelle habitant ce corps de matière. Quelle grande erreur commettons et ce vie après vie et pour des millions d'existences en ce monde. Il serait grand temps de revenir à notre vraie identité ou forme et de rétablir notre contact avec Krishna, Dieu la Personne Suprême. Il faut comprendre que nous ne sommes pas le contrôleur, et ceci est facile à comprendre car nous avons commis l'erreur de penser que nous étions vie après vie ce corps de matière. Celui qui contrôle ne peut commettre une telle erreur alors, nous ne contrôlons pas, mais sommmes contrôlés.

Qui nous contrôle ainsi? Qui nous place dans une telle illusion? En fait, il s'agit d'une force hors de notre contrôle qui nous dirige et que nous appelons Maya. Sous son influence, l'âme distincte se croit le maître de la création, le possesseur et le bénéficiaire suprême. S'identifiant alors à l'énergie matérielle, c'est-à-dire au corps (aux sens), au mental et à l'intelligence matérielle, oubliant par suite la relation éternelle qui l'unit à Dieu, l'âme, devenue conditionnée par elle, se lance dans la quête des plaisirs de ce monde et s'enchaîne par là de plus en plus au cycle des morts et des renaissances. Pour se sortir de son influence, nous devons comprendre avant tout que cette énergie ou illusion existe. Lorsque nous aurons compris qu'elle existe, alors à ce moment, nous pourrons penser à se sortir de son influence.

Un prisonnier avec les mains et les pieds attachés ne pourra libérer un autre prisonnier dans le même condition. Il aura besoin d'une personne avec les mains libres pour le détacher. Dans la même logique, il est impossible de se libérer de l'emprise de maya, si nous sommes sous son contrôle. Nous aurons besoin d'une personne qui est libérée de son pouvoir. Il s'agit du maître spirituel authentique qui lui a vu la vérité et la Bhagavad-gita dit dans ce verset: (4.34) "Cherche à connaître la vérité en approchant un maître spirituel; enquiers toi d'elle auprès de lui avec soumission, et tout en le servant. L'âme réalisée peut te révéler le savoir, car elle a vu la vérité." Il est la personne qui peut nous sauver de l'emprise de maya. Pourquoi dit-on avec soumission? Ceci veut dire, qu'il faut s'en remettre à lui avec humilité et sans arrogance comme le fit Arjuna aussi dans la Bhagavad-gita: (2.7) "La défaillance m'a fait perdre tout mon sang-froid; je ne vois plus où est mon devoir. Indique-moi clairement la voie juste. Je suis à présent Ton disciple et m'en remets à Toi; éclaire-moi, je T'en prie."

Il faut donc approcher une telle personne, si nous voulons revenir à notre vraie identité qui est spirituelle. Le maître spirituel vous donnera la formule pour spiritualiser votre conscience et cette formule est le chant du maha-mantra: "Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare" "Chante le Saint Nom du Seigneur, car en cet âge de querelle et d'hypocrisie, il n'existe pas d'autre moyen, pas d'autre moyen, pas d'autre moyen pour atteindre la libération." Le simple fait de chanter le Saint Nom permet en effet d'avancer parfaitement dans la vie spirituelle. C'est le meilleur processus pour atteindre le succès dans la vie. Au cours d'autres âges, le chant du Saint Nom conserve tout son pouvoir, mais dans le Kali-yuga, il est encore plus puissant. (S.B. 7.5.23-24)

Libre à nous tous, de développer ou reprendre notre vraie identité ou de jouer le rôle d'acteur et d'y croire fermement vie après vie et ce pendant des millions voir des milliards de vies et accepter avec chacune d'elles de mourir et prendre naissance à chaque fois. Vous avez le choix maintenant. Quand viendra la mort, vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas été avertis. Ne perdez pas votre temps dans ce monde mais retournez dans votre vraie demeure. Chantez Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare, et votre vie deviendra sublime. Promesse de Srila Prabhupada qui est la personne authentique qui est en pouvoir pour nous aider à retouner dans notre vraie maison, qu'est le monde spirituel. Hare Krishna.

Aprakrita dasa

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare