VERSET 20

 

tyaktva karma-phalasangam
nitya-trpto nirasrayah
karmany abhipravrtto ’pi
naiva kincit karoti sah

 

TRADUCTION

Totalement détaché du fruit de ses actions, toujours satisfait et autonome, il n'agit pas matériellement, bien que continuellement actif.

 

TENEUR ET PORTEE

C'est seulement en agissant dans la conscience de Krsna, à seule fin de satisfaire Krsna, que nous pourrons nous libérer des conséquences de l'action. Le pur dévot de Dieu, la Personne Suprême, parce qu'il n'a pour motivation que l'amour, n'éprouve nul désir envers les fruits de ses actes. Il ne se sent pas même véritablement concerné par ses besoins corporels: il s'en remet, pour tout, à Krsna. Insoucieux d'acquérir davantage de biens, comme de protéger ceux qu'il possède déjà, il remplit simplement son devoir du mieux possible et laisse Krsna décider des résultats. Ainsi détaché, il ne s'assujettit jamais aux conséquences de ses actes, bons ou mauvais; en quelque sorte, il n'agit pas, puisque ses actes sont akarma, qu'ils n'entraînent pour lui aucune conséquence matérielle. Tout autre mode d'agir, contraire à la conscience de Krsna, est vikarma, tel qu'expliqué précédemment, et enchaîne son auteur.