Imprimer

SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 7 CHAPITRE 7 VERSET 28

tasmad bhavadbhih kartavyam
karmanam tri-gunatmanam
bija-nirharanam yogah
pravahoparamo dhiyah

TRADUCTION

Aussi, mes chers amis, fils d'asuras, votre devoir est de pratiquer la conscience de Krsna, ce qui peut réduire en cendres la graine de l'action intéressée, artificiellement créée par les gunas et interrompre le flot de l'intelligence dans les états de veille, de rêve et de sommeil profond. Autrement dit, lorsqu'une personne devient consciente de Krsna, son ignorance se trouve immédiatement dissipée.

TENEUR ET PORTEE

La Bhagavad-gita (14.26) confirme tout ceci dans ce verset:

mam ca yo vyabhicarena
bhakti-yogena sevate
sa gunan samatityaitan
brahma-bhuyaya kalpate

"Celui qui, tout entier, s'absorbe dans le service de dévotion sans jamais faillir, transcende dès lors les trois gunas et atteint par là le niveau du Brahman." En pratiquant le bhakti-yoga, on atteint aussitôt le niveau spirituel, au-delà de l'influence des trois gunas et des conséquences qui en découlent. La racine de l'ignorance est la conscience matérielle, qui doit être anéantie par la conscience spirituelle, la conscience de Krsna. Les mots bijanirharanam se rapportent au fait de réduire en cendres la racine, ou la cause première de l'existence matérielle. Dans le dictionnaire Medini, le mot yoga est défini en fonction du résultat produit: yoge purvartha-sampraptau sangati-dhyana-yuktisu. Lorsqu'un être se retrouve dans une position embarrassante du fait de son ignorance, la méthode qui peut lui permettre de s'en libérer porte le nom de yoga. Ceci correspond à la libération. Muktir hitvanyatha-rupam svarupena vyavasthitih -la mukti consiste à renoncer à notre condition d'ignorance, ou d'illusion, laquelle détermine une façon de penser contraire à notre nature véritable. Le fait de retrouver notre condition naturelle, originelle et éternelle a pour nom mukti, et la méthode qui permet d'y arriver s'appelle le yoga. Le yoga se situe donc au-dessus du karma, du jnana et du sankhya. A vrai dire, le yoga représente le but ultime de l'existence. C'est pourquoi Krsna recommande à Arjuna de devenir un yogi (tasmad yogi bhavarjuna). Sri Krsna enseigne également, dans un autre passage de la Bhagavad-gita (6.47), que le yogi de premier ordre est celui qui s'est élevé jusqu'au niveau du service de dévotion:

yoginam api sarvesam
mad-gatenantaratmana
sraddhavan bhajate yo mam
sa me yuktatamo matah

"D'entre tous les yogis, celui qui, avec une foi totale, demeure toujours en Moi et M'adore en Me servant avec amour, celui-là est le plus grand, et M'est le plus intimement lié." Ainsi celui qui médite constamment sur Krsna en son for intérieur est-il le plus grand des yogis. En pratiquant cette forme de yoga, la meilleure de toutes, on est libéré de la condition matérielle.

ATTENTION! ATTENTION! 

Venez écouter la vidéo. Cette semaine à la vidéo rencontrez Yasodanandana prabhu, qui a côtoyé Srila Prabhupada. Il raconte dans cette vidéo ses nombreux souvenirs.  Cliquez ici.