Imprimer

A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada naquit à Calcutta en 1896. Il reçut de ses parents le nom de Abhay Charan De, "celui qui, ayant pris refuge aux pieds pareils-au-lotus de Krsna, ignore la crainte."

En 1926, après avoir achevé ses études à l'Université de Calcutta et participé activement au mouvement non violent de Gandhi, il assista pour la première fois à une conférence tenue par Srila Bhaktisiddhanta Sarasvati Thakura, l'un des plus grands maîtres et érudits en matière de connaissance védique. Après le discours, Abhay Charan De fut introduit auprès du maître, qui lui demanda avec grand enthousiasme de faire connaître la philosophie de la Bhagavad-gita à l'Occident. A la tête d'importants laboratoires médicaux, Abhay Charan De ne put immédiatement satisfaire la requête de Srila Bhaktisiddhanta Sarasvati. Il n'oublia jamais, cependant, cet entretien, et douze ans plus tard, il accepta officiellement ce dernier pour maître spirituel.

En 1936, quelques jours avant de quitter ce monde, Srila Bhaktisiddhanta lui formula à nouveau son désir de le voir transmettre le message de la Bhagavad-gita aux contrées occidentales.

Alors qu'il résidait encore en Inde, son maître spirituel apparut souvent dans ses songes, lui renouvelant toujours la même demande. En 1959, encouragé par l'un de ses frères spirituels, il décida de prendre l'ordre du renoncement (le sannyasa); c'est là que lui fut attribué le nom de A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Abandonnant toute vie familiale et sociale, il se retira à Vrndavana, lieu de l'avènement de Sri Krsna il y a 5 000 ans, où il traduisit en langue anglaise la Bhagavad-gita et plusieurs autres textes sanskrits.

En 1966, il s'embarqua sur un cargo à destination des Etats-Unis, avec, pour toute fortune, 40 roupies. Seul à New-York, il se rendait chaque j'our dans un parc et chantait le mantra Hare Krsna. De nombreux jeunes furent attirés par sa personnalité; ils chantaient avec lui les mantras védiques et assistaient régulièrement à ses cours sur le bhakti-yoga.

Quelque temps plus tard, il fonda son premier temple de Krsna dans une petite boutique désaffectée. Et c'est là que le magazine "Back to Godhead" fit son apparition.

Voici ses principaux ouvrages.