La Nouvelle du Jour

Peu importe les circonstances et ce même si tout le monde nous déteste et que nous sommes rejetés de tous, l'amour habite toujours notre coeur. Au plus profond de sa prison même le pire criminel conserve toujours ce sentiment. On ne peut le séparer de nous. Il est inné en nous et nous ne pouvons l'ignorer.

Tout être vivant, par nature, a le désir d'aimer. En vérité, nul ne saurait vivre sans amour; on retrouve cette tendance même chez les animaux, fût-ce à l'état latent. Je me souviens un jour, lorsque la pluie a commencé à tomber, un chien a pris un tout petit chat pour l'amener sous le balcon afin qu'il ne se fasse pas mouiller. L'amour est partout, la tigresse qui est si féroce prend grand soin de ses petits. L'enfant aime d'abord ses parents, partage ensuite cet amour avec ses frères et soeurs, et l'étend bientôt à toute sa famille, à son pays, au monde entier même. Tous les êtres, en ce monde, acceptent de servir d'une façon ou d'une autre, poussés par l'attrait qu'exerce sur eux telle ou telle forme de service, et pour les bienfaits qui en découlent. Par amour pour sa femme et ses enfants, le père de famille travaillera jour et nuit; de même le nationaliste, par amour de la patrie, et le philanthrope, par amour pour l'humanité. L'homme et la femme éprouvent de grands sentiments l'un vers l'autre. On dit de la mère qu'elle aime tellement ses enfants qu'elle est prête à donner sa vie pour eux. C'est l'amour qui ressemble le plus à celui que nous pourrions avoir pour Krishna, car il est inconditionnel.

Nous éprouvons déjà, dans une certaine mesure, le sentiment d'amour. Pourquoi ? Parce qu'il existe en Dieu, et tout ce qu'il nous est donné de connaître - même au sein de notre existence conditionnée - se retrouve en la Personne Suprême du Seigneur, Source ultime de toute chose. L'amour véritable existe donc, au niveau de notre relation originelle avec le Seigneur Souverain; mais sous les conditionnements que lui fait subir la matière, il apparaît dénaturé, imparfait. L'amour vrai est par nature constant et sans limite, mais le faible reflet qu'on en trouve dans l'univers matériel est mêlé d'inconstance et de souillure. C'est pourquoi qui désire connaître le véritable amour, l'amour spirituel - doit diriger ses sentiments vers l'objet ultime de tout amour : Krishna, Dieu, la Personne Suprême. C'est là le principe sur lequel repose la conscience de Krishna dans son tout.

Comprenons bien que Krishna, ou Dieu, n'est pas quelque entité obscure, ou dont l'accès ne serait réservé qu'à quelques initiés des plus rares. On parle d'amour de Dieu, fût-ce sommairement, dans tous les pays, dans toutes les Écritures du monde; mais personne, hélas, ne sait vraiment en quoi il consiste. Or, les Écrits védiques ont ceci d'original, qu'ils tracent pour chacun la voie juste conduisant à l'amour de Dieu. Où ailleurs trouverons-nous des indications précises quant à la manière de porter son amour vers le Seigneur ?

Notre besoin d'aimer ne peut se combler qu'au contact de l'Objet d'amour suprême, Krsna; Sans doute la civilisation actuelle sait-elle combler tous les besoins matériels de l'homme, et au-delà, mais parce qu'il lui manque "l'essentiel", elle ne peut lui procurer bonheur et paix. L'Amérique en est un exemple frappant: la plus riche des nations, au niveau de vie le plus élevé, crée une race confuse et frustrée. C'est pourquoi nous invitons tous ceux que l'existence matérielle laisse insatisfaits à s'initier à l'art dévotieux qu'enseigne les Écritures. Car alors, le brasier de l'existence conditionnée s'éteindra pour eux.

Notre frustration provient de ce que, malgré nos pas de géant dans le sens du progrès matériel, notre soif d'aimer reste inassouvie; et pour y remédier, les Écritures nous apportent de précieuses indications sur la manière de combler tous nos désirs, matériels aussi bien que spirituels, dans cette vie et dans l'autre, à travers le service d'amour de Sri Krsna. N'allons pas croire, toutefois, que ces ouvrages condamnent d'aucune façon le progrès matériel; il tend plutôt à instruire les hommes dans l'amour du Seigneur Suprême pour ajouter cet amour à leur vie. Il n'y a pas de mal à jouir d'un certain confort, si l'on sait développer parallèlement son amour pour Krsna. Bien des façons s'offrent aujourd'hui à nous de dépenser notre amour, mais toujours loin de Krsna, le seul objet d'amour véritable. Nous arrosons toutes les parties de l'arbre, mais pas les racines, Nous tentons par tous les moyens de garder notre corps en santé, mais sans nourrir l'estomac. Or, ignorer Krsna veut dire également s'ignorer soi-même. De fait, la réalisation du moi spirituel et de Krsna vont de pair. Pouvoir distinguer son corps à la lumière du jour n'implique-t-il pas du même coup la possibilité de contempler le soleil, sans lequel il demeure impossible de se voir? De même, il n'est pas possible de réaliser son identité spirituelle sans d'abord réaliser Krsna.

Chantez Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare et votre vie deviendra sublime, car remplie d'amour.

Ecrit et compilé par Aprakrita dasa.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare