Srila Prabhupada: Les yogis se préoccupent essentiellement de développer certains pouvoirs surnaturels. Celui qui a nom laghima leur permet d'échapper à la gravitation; ils peuvent se faire plus légers qu'une boule de coton et ainsi marcher sur l'eau. En fait, ce yoga permet simplement, à celui qui le pratique, de développer l'inconcevable puissance qui se trouve déjà en lui. Par exemple, bien que je ne sache pas nager comme le font ces jeunes [il montre alors un groupe qui s'amuse dans l'eau], je possède virtuellement cette capacité; il me suffirait de la développer pour qu'elle se manifeste. Par conséquent, vu le caractère déjà prodigieux des pouvoirs yogiques de l'être vivant, nous pouvons aisément comprendre combien plus extraordinaires doivent être ceux de Dieu. Les Vedas Le qualifient d'ailleurs de yogesvara, soit "le maître de tous pouvoirs surnaturels". Krsna Lui-même déclare dans la Bhagavad-gita (10.8): aham sarvasya prabhavo mattah sarvam pravartate - "De tous les mondes, spirituel et matériel, Je suis la source; de Moi tout émane." A moins d'accepter cette assertion divine, il s'avère impossible d'expliquer de façon probante l'origine de la nature matérielle. Comprendre Dieu ne peut aller sans admettre l'existence d'une puissance surnaturelle, mais celui qui parvient à un entendement exact, scientifique de Dieu, saisit alors la nature de toute chose.

Dr. Singh: Voulez-vous dire que la science a pris pour point de départ une phase intermédiaire et non l'origine?

Srila Prabhupada: Exactement. La recherche scientifique repose sur des éléments et des phénomènes seconds, mais les hommes de science ignorent tout de l'origine de ces éléments, et ce, malgré toute l'étendue de leurs recherches. Il faut donc accepter que la source originelle est Dieu, qu'Il possède à l'infini tous les pouvoirs surnaturels, et que de Lui tout émane. Lui-même l'affirme dans la Bhagavad-gita (10.8): aham sarvasya prabhavo mattah sarvam pravartate - "De tous les mondes, spirituel et matériel, Je suis la source; de Moi tout émane." Nos assertions ne reposent pas sur une foi aveugle; bien au contraire, elles forment l'aboutissement d'une démarche purement scientifique. Nous affirmons donc que la matière tire son origine de la vie, laquelle peut manifester des ressources matérielles à l'infini; c'est le grand mystère qui s'attache à la création. De là vient que de lourds oiseaux peuvent évoluer dans les airs alors qu'une simple aiguille tombera inexorablement par terre. Dans le même ordre d'idée, si vous étudiez la nature, vous découvrirez que tous les êtres vivants sont dotés de quelque pouvoir surnaturel. Les poissons, par exemple, vivent constamment dans l'eau, alors que l'homme ne peut y demeurer plus de quelques secondes. N'est-ce pas là un autre pouvoir surnaturel, même si une explication physiologique peut lui être donnée?

Dr. Singh: C'est surnaturel pour l'homme, pas pour le poisson.

Srila Prabhupada: En effet, car tous les êtres ne sont pas dotés des mêmes pouvoirs; seul Dieu, l'origine de toute chose, les possède tous. Chaque être distinct reçoit de Dieu certains pouvoirs spécifiques, mais c'est en Lui que résident tous les pouvoirs surnaturels.

Il existe huit catégories de pouvoirs surnaturels, parmi lesquels le laghima, qui permet à l'homme de se faire plus léger qu'une plume; le mahima, de se faire plus grand qu'une montagne; le prapti, de se saisir de n'importe quoi à quelque distance que ce soit; et l'isitava, de subjuguer une autre personne et de lui dicter ses actes. Nous pouvons également considérer comme surnaturelle la puissance du soleil, vus les phénomènes extraordinaires qu'il engendre par ses rayons. A moins que les hommes de science n'admettent l'existence de pouvoirs surnaturels, ils demeurent incapables d'expliquer ces phénomènes et ne font que décrire leurs observations.

Dr. Singh: Pour peu qu'il soit habile, un homme de science prétendra toujours pouvoir prouver sa théorie, mais en réalité, il ne prouve rien du tout. Le véritable homme de science est celui qui parvient à connaître la cause ultime, originelle; son analyse s'affirme alors complète et définitive.

Srila Prabhupada: Oui, s'il ne trouve pas la source ultime, c'est qu'il ne pratique pas la véritable science.

Dr. Singh: Lorsqu'il réalise le caractère surnaturel de l'existence, l'homme prend alors conscience que, chaque jour, son corps meurt un peu plus. Mais les hommes d'aujourd'hui ne réalisent pas qu'ils se dirigent pas à pas vers la mort.

Srila Prabhupada: Voilà bien leur manque d'intelligence: ils meurent à chaque instant, mais ils continuent néanmoins à penser et à agir comme s'ils allaient vivre éternellement. A vrai dire, la mort commence au moment précis de la naissance. Le vrai problème est donc de stopper le processus de la mort. Au lieu de cela, non seulement nos prétendus hommes de science l'accélèrent avec un grand nombre de leurs inventions, mais ils refusent en plus d'écouter tout conseil ou critique constructive qui leur permettrait de se corriger.

Puisé dans le livre: "La vie vient de la vie".

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare