En étudiant les mœurs alimentaires des diverses sociétés humaines à travers les âges, on peut constater que la majorité étaient végétariennes. Donc, il n'est pas surprenant que le végétarisme connaît de nouveau une croissance globale. En s'appuyant sur des raisons de santé, économiques, écologiques, philosophiques et spirituelles et par amour pour les animaux et par solidarité avec les plus démunis de la terre, le choix végétarien devient alors une option informée et positive.

La nature a façonné l'organisme humain pour une alimentation herbivore végétarienne. Nous possédons en fait tous les caractéristiques anatomiques des herbivores : sans griffes, transpirant par les pores de la peau, les dents munies de molaires aplaties sans aucune incisive de devant, avec l'intestin 12 fois plus long que le corps (les carnivores ont l'intestin seulement 3 fois plus long) et l'acide gastrique 20 fois plus faible que chez les carnivores. Ainsi l'espèce humaine se voit mal équipé pour un régime carné; ceux qui vont à l'encontre de ce plan de la nature dévorent pour ainsi dire leur propre santé. Puisque le végétarisme est le plus propice aux besoins de l'organisme humain, contrarier cette loi naturelle par la consommation de chaire animale entraîne la ruine de son bien être et de sa santé.

La science médicale a depuis des décennies constaté l'incidence croissante des maladies reliées à la consommation accrue de la viande. Citons, parmi beaucoup d'experts qui étudient ces liens, le Dr. Alex Hershaff (des É.U.) : " La consommation de viande des pays industrialisés est un phénomène relativement récent, puisqu'il a commencé il y a environ cinquante ans. Ce n'est pas une coïncidence si, au cours de la même période, la fréquence des maladies comme le cancer et les maladies du cœur a monté en flèche." L'Académie Nationale des sciences des É .U. a aussi confirmé le lien entre la viande et le cancer. Des études rapportées dans le Journal de l'Association Médicale Américaine, déclarent que "90% des maladies cardiaques - causes de plus de 50% des décès des É.U.- pourraient être évitées par un régime végétarien". Le professeur Huchard (de Paris) confirme en affirmant que "…si tout le monde était végétarien disparaîtraient des centaines d'affection et de souffrances résultant d'intoxications alimentaires provoquées par les viandes."

Tout à fait impropre au corps humain, la viande est davantage malsaine à cause des méthodes de productions artificielles des "factory farms" modernes, où les animaux sont gavées et injectés de puissants antibiotiques. Leur chair en décomposition doit ensuite être traitée chimiquement pour en changer la couleur grise et cette viande intoxiquée pollue tout le corps, surtout le foi, les artères et le tube digestif, ce qui en fait un grand péril pour la santé. "Quand nous tuons des animaux pour les manger, ils nous tuent à leur tour car leur chair contient du cholestérol et des gras saturés qui ne sont pas fait pour les êtres humains, herbivores par nature." (Dr. William Roberts, éminent cardiologue américain)

Par contraste, en suivant le plan de la nature, qui nous offre une abondante variété d'aliments propices au corps humain - plus de 600 catégories d'aliments produits globalement! - nous pouvons nous garantir une santé et une longévité optimales.

La compassion pour toute vie est une valeur fondamentale de toutes les grandes traditions religieuses, la règle d'or du plan divin. Toutes les écritures sacrées de la Bhagavad-Gita à la Bible et les Évangiles de Jésus jusqu'au Coran, proclament toutes la même Loi et Volonté divines. Le respect - voir l'amour de toute vie est la condition de base pour notre épanouissement et notre succès spirituel. Cela est affirmé aussi par tant de saints et d'hommes célèbres à travers toute l'histoire humaine. Parmi une multitude de végétariens célèbres, mentionnons tous les grands sages de l'Inde et les prêtres de l'ancienne Égypte; les philosophes grecs Phytagore, Homère, Socrate, Platon, Diogène, et d'autres; les pères de l'Église Clément et St-Jean Chrysostome; Bacon, Léonard de Vinci, St-François d'Assise, Newton, Bossuet, Fénelon, Pascal et Leibniz; Jean-Jacques Rousseau, Diderot, Franklin et Washington; Byran, Wagner, Michelet et Lamartine; à notre époque : Edison, George Bernard Shaw, Thoreau, H.G. Wells, Tolstoï, Gandhi, et le prix Nobel de la littérature Isaac Singer et un grand nombre de célébrités du monde artistique et sportif.

La science nous a amplement démontré que le végétarisme est meilleur pour le corps. Les grands maîtres spirituels ont toujours su qu'il est meilleur pour l'âme. En suivant leur exemple, nous pouvons nous assurer aussi la meilleure santé et une plus grande part de bonheur personnel et collectif, en harmonie avec le plan divin.


Plus de 1500 recettes végétariennes à cette adresse:
http://www.vedaveda.com/vedaveda/gout_sublime/index.html

Autres liens sur le végétarisme:
http://www.vedaveda.com/vedaveda/gout_sublime/vege/vegetal/depart.html

L'abondance alimentaire

Au délà du végétarisme

Les recettes de Renata
http://vedaveda.com/gout_sublime/renata/001.html

Les recettes en vidéos

Composez des festins
http://vedaveda.com/gout_sublime/festin/liste_festins.html

Les magazines
http://www.vedaveda.com/vedaveda/gout_sublime/magazines/001.html

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare