SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 7 CHAPITRE 15 VERSET 14

yas tv icchaya krtah pumbhir
abhaso hy asramat prthak
sva-bhava-vihito dharmah
kasya nestah prasantaye

TRADUCTION

Un système religieux prétentieux, fabriqué par une personne qui néglige délibérément les devoirs prescrits pour sa condition, est appelé abhasa [pâle reflet, ou fausse ressemblance]. Mais si l'on accomplit les devoirs prescrits pour son asrama ou son varna particuliers, pourquoi ceux-ci ne suffiraient-ils pas à atténuer toutes détresses matérielles?


TENEUR ET PORTEE

Il est spécifié ici que tout le monde doit strictement obéir aux principes du varna et de l'asrama, tels que les exposent les sastras. Le Visnu Purana (3.8.9) dit à ce sujet:


varnasramacaravata
purusena parah puman
visnur aradhyate pantha
nanyat tat-tosa-karanam


Il faut se concentrer sur le but à atteindre, qui est de devenir conscient de Krsna. C'est l'aboutissement final de tous les varnas et les asramas. S'ils n'adorent pas Visnu, les adeptes de l'institution du varnasrama se fabriquent alors un Dieu imaginaire. Aussi voit-on couramment aujourd'hui n'importe quel scélérat accepté en tant que Dieu; il existe beaucoup de missionnaires qui ont inventé leurs propres dieux, renonçant ainsi à leur relation avec le vrai Dieu. La Bhagavad-gita dit clairement que celui qui adore les devas a perdu l'intelligence. Cependant, nous constatons qu'un individu pourtant illettré, et ayant perdu toute intelligence est ainsi accepté comme Dieu, et bien qu'il ait un temple à lui, il s'y trouve des sannyasis qui mangent de la viande et qui se livrent à toutes sortes d'activités répréhensibles. Ce genre de voie religieuse qui fourvoie ses malheureux adeptes est absolument proscrit. Ces fausses religions, qui ont tant de prétentions, doivent être entièrement supprimées.

Selon le système originel, un brahmana doit en fait devenir un brahmana. Il ne suffit pas qu'il naisse dans une famille de brahmanas; encore faut-il qu'il se montre digne de ce rang. En outre, même s'il n'est pas né au sein d'une famille de brahmanas, un homme qui fait preuve de qualités brahmaniques doit être considéré comme un brahmana. En suivant ce système, on peut être heureux sans efforts superflus. Sva-bhava-vihito dharmah kasya nestah prasantaye. Le but réel de la vie est d'en atténuer les misères, ce que l'on peut faire très facilement en obéissant aux enseignements des sastras.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare