atmanam ced vijaniyat
param jnana-dhutasayah
kim icchan kasya va hetor
deham pusnati lampatah

TRADUCTION

La forme humaine est attribuée à l'être vivant afin qu'il acquière la compréhension de l'âme individuelle et de l'Ame Suprême, Dieu, toutes deux étant situées sur un plan transcendantal. Si l'être vivant purifié grâce à son grand savoir peut les appréhender toutes deux, pour quelle raison alors et pour qui l'insensé empli de convoitise entretient-il son corps en vue de la satisfaction de ses sens?

TENEUR ET PORTEE

Dans cet univers matériel, chacun, bien entendu, prend soin de son corps afin de satisfaire ses sens; néanmoins, il faut comprendre peu à peu, en développant la connaissance, que le corps n'est pas l'être vivant. L'âme individuelle et l'Ame Suprême transcendent toutes deux cet univers matériel; un être humain, et plus particulièrement celui qui a opté pour le sannyasa, est censé comprendre cela. Le sannyasi, qui a compris son identité réelle, doit chercher à élever son âme et à retrouver sa relation avec l'Ame Suprême. Notre Mouvement pour la Conscience de Krsna est conçu pour élever l'être vivant et le faire revenir dans sa demeure originelle, auprès de Dieu. Chercher à s'élever ainsi est le devoir de l'être humain, et si l'on n'accomplit pas ce devoir, à quoi cela sert-il de veiller au maintien de son corps? Tout particulièrement, si un sannyasi prend non seulement soin de son corps d'une façon ordinaire, mais se montre aussi disposé à tout pour cela, même à manger de la viande ainsi que d'autres aliments abominables, ce doit être alors un lampatah, un individu avide ne se souciant que de la satisfaction de ses sens. Un sannyasi doit spécialement être en garde contre les sollicitations de son palais, de son estomac et de ses organes génitaux, qui troublent l'être vivant tant qu'il n'est pas pleinement conscient du fait que le corps est distinct de l'âme.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare