sri-suka uvaca
ity abhasya suran vedhah
saha devair arindama
ajitasya padam saksaj
jagama tamasah param

TRADUCTION

O Maharaja Pariksit, vainqueur de tous les ennemis, après avoir ainsi parlé aux devas, Brahma les emmena avec lui jusqu'à la demeure de Dieu, la Personne Suprême, au-delà de ce monde matériel. Le Seigneur habite une île du nom de Svetadvipa, située dans l'océan de lait.

TENEUR ET PORTEE

Maharaja Pariksit est ici qualifié d'arindama, "vainqueur de tous les ennemis". Non seulement nous avons des ennemis externes à notre corps, mais à l'intérieur même de celui-ci se trouvent aussi de nombreux ennemis, comme la concupiscence, la colère et l'avidité. Maharaja Pariksit est spécialement qualifié d'arindama parce que, dans le cours de sa vie politique, il fut capable de vaincre toutes sortes d'ennemis, et bien qu'il fût un roi jeune, dès qu'il apprit qu'il allait mourir dans les sept jours à venir, il quitta immédiatement son royaume. Il ne se rendit pas aux ordres d'ennemis internes, comme la concupiscence, l'avidité et la colère. Il ne montra aucune colère contre le fils du muni qui l'avait maudit. Au contraire, il accepta la malédiction et se prépara à mourir en demeurant auprès de Sukadeva Gosvami. La mort est inévitable; personne ne peut triompher de la mort. Aussi, Maharaja Pariksit, alors qu'il était encore bien vivant, désirait écouter le Srimad-Bhagavatam. Il est donc logiquement qualifié ici d'arindama.

Un autre mot, sura-priya, doit également retenir notre attention. Bien que Krsna, Dieu, la Personne Suprême, soit impartial envers tous les êtres, Il demeure davantage attiré par Ses dévots (ye bhajanti tu mam bhaktya mayi te tesu capy aham). Les bhaktas sont tous des devas. Il existe deux sortes d'hommes en ce monde: les uns sont des devas et les autres des asuras. Le Padma Purana déclare:

dvau bhuta-sargau loke smin
daiva asura eva ca
visnu-bhaktah smrto daiva
asuras tad-viparyayah

Quiconque est un dévot de Krsna peut être appelé un deva; les autres, y compris les adorateurs des devas, ne sont que des asuras. Ravana, par exemple, était un grand adorateur de Siva, mais il est connu comme un asura. De même, Hiranyakasipu est présenté comme un grand adorateur de Brahma, mais il n'était lui aussi qu'un asura. Par conséquent, seul le dévot de Visnu est appelé sura, et non asura. Sri Krsna est très satisfait de Ses dévots, même s'ils n'ont pas atteint le niveau le plus élevé du service de dévotion. Même aux échelons les plus bas du service de dévotion, on se situe sur le plan transcendantal, et si l'on persiste sur la voie de la dévotion, on demeurera un deva, ou un sura. Si un être continue dans cette voie, Krsna sera toujours satisfait de lui et lui donnera toutes les instructions nécessaires pour qu'il retourne très facilement auprès de Lui, en sa demeure originelle.

En ce qui concerne la demeure de Dieu, la Personne Suprême (ajitasya padam), située en ce monde matériel, dans l'océan de lait, Srila Visvanatha Cakravarti Thakura écrit le commentaire suivant: padam ksirodadhi-stha-svetadvipam tamasah prakrteh param. L'île connue sous le nom de Svetadvipa, qui se trouve dans l'océan de lait, est transcendantale; elle n'a rien à voir avec ce monde matériel. Dans une ville, les autorités peuvent mettre une maison à la disposition du chef d'Etat et des hauts fonctionnaires gouvernementaux. Il ne s'agira pas alors d'une maison ordinaire. De la même façon, bien que Svetadvipa, dans l'océan de lait, se situe dans le monde matériel, elle est param padam, transcendantale.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare