SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 8 CHAPITRE 16 VERSET 24

sri-kasyapa uvaca
etan me bhagavan prstah
praja-kamasya padmajah
yad aha te pravaksyami
vratam kesava-tosanam

TRADUCTION

Sri Kasyapa Muni dit:
Lorsque je voulus avoir une descendance, j'en fis la demande auprès de Brahma, qui est né d'une fleur de lotus. Maintenant, je vais t'expliquer la méthode que Brahma m'enseigna alors et par laquelle on peut satisfaire Kesava, le Seigneur Suprême.


TENEUR ET PORTEE

La voie du service de dévotion est ici plus amplement expliquée. Kasyapa Muni désirait apprendre à Aditi la pratique que lui avait recommandée Brahma afin de satisfaire Dieu, la Personne Suprême. Voilà qui a de la valeur. Lorsqu'un guru instruit son disciple, il n'invente pas une nouvelle méthode. Le guru enseigne à son disciple une pratique autorisée qu'il a lui-même reçue de son guru. C'est ce que l'on appelle la filiation spirituelle (evam parampara-praptam imam rajarsayo viduh). Tel est le système védique authentique qui permet de savoir comment pratiquer le service de dévotion, grâce auquel on peut satisfaire Dieu, la Personne Suprême. Il est, par conséquent, essentiel de trouver un authentique guru, ou maître spirituel. Est maître spirituel autorisé celui qui a reçu la miséricorde de son propre guru, lui-même authentique du fait qu'il a reçu la miséricorde de son guru. Voilà ce qu'on appelle le système de la parampara. Si on ne suit pas ce principe, on récitera en vain le mantra reçu. De nos jours, il existe beaucoup de gurus malhonnêtes qui inventent des mantras donnant à espérer un progrès matériel, mais non spirituel. De toute façon, le mantra ne peut produire les effets attendus s'il est inventé. Les mantras et la pratique du service de dévotion possèdent une puissance spéciale, à condition d'être enseignés par une personne autorisée.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare