Une personne sobre peut s'observer elle-même et distinguer l'âme du corps grâce à une étude analytique. Par exemple, lorsqu'on considère son corps -sa tête, ses mains, et ainsi de suite-, on peut certainement saisir la différence qui existe entre l'âme spirituelle et le corps. Personne ne dit: "Moi, la tête." Tout le monde dit: "Ma tête." Il existe donc deux entités distinctes: la tête et "moi". Ces deux entités ne sont pas identiques, bien qu'elles semblent former un tout unique.

Certains pourraient objecter: "Lorsque nous analysons le corps, nous pouvons voir la tête, les mains, les jambes, le ventre, le sang, les os, l'urine, les excréments, et ainsi de suite; mais où se trouve l'âme?" Toutefois, l'homme sensé a recours au précepte védique suivant: Il peut ainsi comprendre que la tête, les mains, les jambes, et en fait le corps entier, se sont développés grâce à la présence de l'âme. Si l'âme se trouve à l'intérieur du corps, la tête, les mains et les jambes gmdiront; sinon, le corps ne se développera pas. Un enfant mort ne grandit pas, car l'âme n'est plus présente. Si, malgré une étude minutieuse du corps, nous ne pouvons pas découvrir l'existence de l'âme, c'est à cause de notre ignorance. Comment un homme fruste, grossier, pleinement accaparé par des activités d'ordre matériel, pourra-t-il comprendre ce qui touche à l'âme, cette infime parcelle d'énergie spirituelle de la taille du dix-millième de la pointe d'un cheveu? Un tel individu croit stupidement que le corps matériel s'est développé à partir d'une combinaison d'éléments chimiques, et ce, bien qu'il ne puisse découvrir ces éléments.

Les Vedas nous informent cependant que les combinaisons chimiques ne constituent pas la force vitale; celle-ci repose sur l'âme et sur le Paramatma (Krishna situé dans le coeur), et c'est grâce à la présence de cette force vitale que le corps grandit. Le fruit d'un arbre se forme et subit six transformations à cause de la présence de l'arbre. S'il n'y avait pas d'arbre, il ne serait pas question pour le fruit de croître et de parvenir à maturité. Donc, par-delà l'existence du corps se trouvent le Paramatma et l'âme, à l'intérieur du corps. C'est là le premier jalon de la connaissance spirituelle exposée dans la Bhagavad-gita. Le corps existe à cause de la présence du Seigneur Suprême et de l'âme, qui fait partie intégrante du Seigneur.

Tiré du Srimad-Bhagavatam.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare