GEORGE HARRISON REND L’ÂME AU SON
DU MANTRA HARE KRISHNA HINDUSTAN TIMES, NEW DELHI

L’ex-Beatle George Harrison est décédé au son des chants et prières des dévots de Krishna, qu’il fréquentait depuis les années 60, selon un membre du Mouvement Hare Krishna.

Le musicien était entouré de vieux amis du mouvement spirituel qu’il embrassa au sommet de sa gloire dans les années 60, nous dit Gauda Chandra de l’Association Internationale pour la Conscience de Krishna.

« Il était entouré à sa dernière heure d’amis intimes qu’il connaissait depuis les années 60. Il était serein au cœur de tous ces chants et prières, » ajoute-t-il. Les dévots de Krishna présents à son chevet chez un ami de Harrison à Los Angeles étaient Shyamasundar Das et Mukunda Goswami.

« Durant ses derniers jours, des dévots de Krishna étaient à son chevet alors que George quittait son corps au son du mantra Hare Krishna », ont-ils déclaré à la presse.

« Harrison est probablement la personnalité culturelle qui a le plus œuvré pour répandre la spiritualité à travers le monde au cours des dernières décennies, » ajoutent-ils.

Ces deux dévots sont venus d’Angleterre et de Nouvelle-Zélande pour être auprès de George jusqu’à jeudi dernier, jour où il perdit la lutte qu’il menait depuis quatre ans contre le cancer.

Les corps des dévots de Krishna sont habituellement incinérés et les cendres dispersées dans les eaux sacrées du Gange ou de la Yamuna. Selon Gauda Chandra, le temple de Los Angeles ignorait si George avait été incinéré.

« Cela dépend des volontés de la famille et du disparu, dit-il, nous ignorons ce qu’ont décidé Harrison et ses proches. »

Les médias nous disent que la famille a célébré un rite funéraire dans l’intimité jeudi soir.

Gauda Das affirma que le mouvement était « profondément attristé » par le décès de George.

Harrison amena les trois autres Beatles à s’intéresser à la spiritualité orientale dans les années 60, après que lui et John Lennon ait rencontré Sri A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, le fondateur du Mouvement Hare Krishna. Harrison a également financé la publication anglaise du « Livre de Krishna », dont il rédigea aussi la préface.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare