Conférence de Prabhupada - Śrīmad-Bhāgavatam 1.7.5-6 Johannesburg, 15 octobre 1975

C'est très significatif. Yantrārūḍhāni māyayā. Nous roulons sur une machine. Ce corps est une machine, mais nous acceptons la machine comme le vrai moi. Cela s'appelle sammohita, déconcerté. Si vous roulez avec une voiture, si vous pensez: "Je suis la voiture", cela est de la folie, de même, j'ai ce yantra, cette machine, ce corps, il fonctionne à cause de ma présence ou Kṛṣṇa me donne l'intelligence pour conduire, mais si je m'identifie à ce corps, exactement comme un homme stupide - il conduit la voiture, et s'il s'identifie à la voiture, c'est un homme stupide - alors ça s'appelle sammohita. Yayā sammohito jīva.

Par conséquent, l'exemple, comme je citais hier soir, que nous ne voyons pas le conducteur, et quand le conducteur s'en va, alors nous voyons que la voiture ne bouge pas, et alors je peux comprendre: "Oh, le conducteur, mon père , ou mon fils, est parti. " Nous pleurons parfois: «Mon père est parti» ou «Mon fils est parti», mais comme nous sommes sammohita, nous n'avons jamais vu le père ou le fils. Nous avons accepté ce corps de manteau-pantalon comme père et fils. Cela s'appelle sammoha, perplexe.


Note par Aprakrita Dasa: "Srila Prabhupada explique ici, que nous pensons que notre corps est notre vrai moi. Nous pouvons penser en conduisant une auto que nous sommes cette auto. Nous en sommes différents. Il faut comprendre que notre vrai "moi" est l'âme qui donne vie à ce corps et qui habite ce corps. Pour bien comprendre cette philosophie il faut bien comprendre la différence entre l'âme et le corps. L'énergie matérielle ou maya nous fait croire que nous sommes ce corps. C'est pourquoi il faut chanter Hare Krishna qui spiritualisera notre conscience et nous fera comprendre que notre vrai moi est l'âme qui habite ce corps. Au moment de la mort l'âme quitte le corps et va ailleurs. Le corps reste ici. "

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare