Voici le résumé d'une lecture donnée par Srila Prabhupada le 18 janvier 1974 à Hawaii. (Śrīmad-Bhāgavatam 1.16-22)


Donc ça continue. C'est ce qu'on appelle l'illusion. Il n'a aucun lien avec toutes ces choses. Quand on se rend compte que "je n'ai aucun lien avec ce corps, ce pays, cette femme, ces enfants, cette soc ... Ils sont tous illusoires", cela s'appelle la libération. Cela s'appelle brahma-bhūtaḥ prasannātmā [Bg. 18,54 :"Celui qui atteint le niveau spirituel réalise du même coup le Brahman Suprême, et y trouve une joie infinie. Jamais il ne s'afflige, jamais il n'aspire à quoi que ce soit; il se montre égal envers tous les êtres. Celui-là obtient alors de Me servir avec un amour et une dévotion purs."]. Les gens souffrent, s'identifiant à ces fausses choses.  Ātmānaṁ tri-guṇātmakam. Tri-guṇa,  tous ces matériaux, ils sont fabriqués par les trois modes de la nature matérielle, et l'être n'a aucun lien avec la nature matérielle. Mais d'une manière ou d'une autre, vous êtes maintenant tombé dans l'océan du ... Tout comme vous n'avez aucun lien avec l'océan. Votre lieu de vie est la terre. Mais d'une manière ou d'une autre, si vous êtes jeté dans l'océan Pacifique, cela sera très gênant. Il faudra toujours nager. Vous devrez vous protéger ... Mais quand même, vous ne serez pas en sécurité. Peu importe que vous soyez un très bon nageur, peu importe. Lorsque vous êtes dans l'océan Pacifique, vous êtes en danger. De la même manière, quand un homme est sorti de l'océan Pacifique et mis sur la terre, alors il devient prasannātmā, "Oh, je suis sauvé." Brahma-bhūtaḥ prasannātmā. "Maintenant je suis sauvé ..." Brahma-bhūtaḥ prasannātmā na śocati na kāṅkṣati [Bg. 18.54], que quand on sait parfaitement que "je n'ai rien à voir avec ce monde matériel, que tout ce qui est fait par la nature matérielle, c'est-à-dire l'illusion, je n'ai rien à voir avec quoi que ce soit, je suis spirituel, ahaṁ brahmāsmi. Je suis une âme spirituelle. Maintenant je suis en lien avec le monde spirituel, c'est la libération. C'est la libération. Et les moyens qui vous aident à arriver à cette position, cela s'appelle la vie spirituelle, sanātana-dharma.

Note par Aprakrita dasa: "Nous faisons tous l'erreur de penser que nous faisons parti de ce monde matériel, mais nous sommes spirituels. Ce monde matériel est temporaire, donc il ne faut pas s'en faire avec les misères qui viennent nous frapper. Après cette vie, nous aurons tout oublier de celle-ci. Complètement tout oublié, comme nous avons oublié nos vies antérieures. On n'a aucun souvenirs de toutes les souffrances ou plaisirs des vies antérieures. Certains pourraient dire que si nous n'en avons pas de souvenir, c'est que nous n'existions pas auparavant. Ceci n'est pas un argument solide. Nous avons oublié beaucoup de choses de cette vie présente, pourtant nous y étions. Mieux vaut retourner dans le monde spirituel qui lui est réel. Ce qui est temporaire n'est pas réel, pour qu'une chose réelle elle doit être éternelle. Alors retournons dans le vrai monde qui est réel donc éternelle.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare