SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 7 CHAPITRE 2 VERSET 12

yatra yatra dvija gavo
veda varnasrama-kriyah
tam tam janapadam yata
sandipayata vrscata

TRADUCTION

"Allez immédiatement partout où l'on protège bien les vaches et les brahmanas, et partout où l'on étudie les Vedas selon les principes du varnasrama. Incendiez ces lieux et coupez à la racine tous les arbres qui s'y trouvent, ces arbres qui sont source de vie."

TENEUR ET PORTEE

Ce verset dépeint indirectement la société humaine telle qu'elle doit être. Dans une civilisation idéale, on doit trouver une classe d'hommes devenus des brahmanas accomplis grâce à une formation appropriée. On doit en outre y trouver des ksatriyas pour gouverner le pays de façon exemplaire, selon les prescriptions des sastras, de même que des vaisyas qui peuvent veiller à la protection des vaches. Le mot gavah signifie en effet que les vaches doivent être protégées. La civilisation védique ayant disparu, on ne prend plus soin de ces animaux; au lieu de cela, on les massacre aveuglément dans les abattoirs. C'est là un comportement d'asuras; par conséquent, la civilisation actuelle est une civilisation démoniaque. Le varnasrama-dharma, dont il est ici fait mention, se révèle essentiel pour la société car à moins d'avoir des brahmanas pour guider les hommes, des ksatriyas pour les gouverner convenablement, et des vaisyas modèles pour produire leur nourriture et assurer la protection des vaches, comment les hommes pourront-ils vivre paisiblement? Cela est tout simplement impossible.

Un autre point à retenir est que les arbres doivent également être protégés. Tant qu'il vit, aucun arbre ne doit être coupé au profit d'une entreprise industrielle. Dans le kali-yuga, l'industrie abat les arbres à tort et à travers, sans raison valable, surtout pour alimenter les usines de papier dont l'immense production sert à la publication d'imprimés destinés à une propagande démoniaque, d'ouvrages insensés, de quantités énormes de journaux de même qu'à la fabrication de nombreux autres articles en papier. Telle est la marque d'une civilisation démoniaque. Il est interdit de couper des arbres, à moins que cela ne soit nécessaire pour servir Visnu. Yajnarthat karmano nyatra loko yam karma-bandhanah: "L'action doit être offerte en sacrifice à Visnu, sinon elle enchaîne son auteur au monde matériel." (B.g.,3.9) Mais si les usines de papier arrêtent leur production, objecteront certains, comment l'Association Internationale pour la Conscience de Krsna pourra-t-elle publier ses ouvrages? La réponse est que les usines ne devraient produire de papier que pour la publication des ouvrages de l'A.I.C.K., qui sont destinés au service de Visnu. Ces ouvrages élucident notre relation avec Lui, si bien que leur publication équivaut à un véritable yajna. Yajnarthat karmano nyatra loko yam karma-bandhanah. On doit accomplir des yajnas, comme l'enseignent les autorités supérieures. L'abattage d'arbres à seule fin de fabriquer du papier destiné à la publication d'ouvrages indésirables constitue un acte coupable des plus graves.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare