SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 7 CHAPITRE 7 VERSET 26

ebhis tri-varnaih paryastair
buddhi-bhedaih kriyodbhavaih
svarupam atmano budhyed
gandhair vayum ivanvayat

TRADUCTION

De même qu'on peut percevoir la présence de l'air par les parfums qu'il véhicule, il est possible, sous la direction du Seigneur Souverain, de percevoir l'âme par l'intermédiaire de ces trois manifestations de l'intelligence. Cependant, celles-ci ne sont pas l'âme; elles sont constituées par les trois gunas et issues des activités.

TENEUR ET PORTEE

Comme nous venons de le voir, notre existence se déroule selon trois états dits de veille, de rêve ou de sommeil profond. Dans chacun de ces trois états, nous avons différentes expériences; ainsi, l'âme est le témoin de ces trois états. En réalité, les activités du corps ne sont pas celles de l'âme; l'âme est différente du corps. De même que les parfums sont distincts de la substance matérielle qui les véhicule, l'âme reste détachée des activités matérielles. Cette analyse ne peut être prise en compte que par une personne qui s'est tout entière réfugiée aux pieds pareils-au-lotus du Seigneur Suprême. C'est 1à ce que confirme le précepte védique: yasmin vijnate sarvam evam vijnatam bhavati. Si quelqu'un comprend qui est Dieu, la Personne Suprême, il peut automatiquement comprendre n'importe quelle autre chose. C'est parce qu'ils ne cherchent pas refuge aux pieds pareils-au-lotus du Seigneur que même de grands érudits, hommes de science, philosophes et religieux sont toujours sujets à la confusion. Le Srimad-Bhagavatam (10.2.32) le confirme en ces termes:

ye nye ravindaksa vimukta-maninas
tvayy asta-bhavad avisuddha-buddhayah

Si quelqu'un n'a pas pris refuge aux pieds pareils-au-lotus du Seigneur, son intelligence reste souillée, même si, artificiellement, il se croit affranchi de toute souillure matérielle.

La Bhagavad-gita (3.42) enseigne:

indriyani parany ahur
indriyebhyah param manah
manasas tu para buddhir
yo buddheh paratas tu sah

Par-delà les sens se trouve le mental, au-dessus du mental l'intelligence, et plus haut encore l'âme. En dernière analyse, lorsque l'intelligence s'éclaircit par la pratique du service de dévotion, on s'établit dans le buddhi-yoga. Un autre passage de la Bhagavad-gita reprend cette idée: dadami buddhi-yogam tam yena mam upayanti te. Lorsque nous progressons dans le service de dévotion et que notre intelligence devient claire, nous pouvons utiliser celle-ci pour retourner à Dieu, en notre demeure originelle.

ATTENTION! ATTENTION!

Venez écouter la vidéo : (Exposé sur la naissance.) Connaissez la vérité à ce propos. Voyez à (16.30 minutes) ce qui se passe lorsque les spermatozoïdes pénètrent dans le corps de la mère.

Je serai heureux de lire votre commentaire.

 

Cliquez ici.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare