SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 7 CHAPITRE 7 VERSET 27

etad dvaro hi samsaro
guna-karma-nibandhanah
ajnana-mulo partho pi
pumsah svapna ivarpyate

TRADUCTION

Par l'intermédiaire de son intelligence souillée, l'être devient sujet à l'influence des trois gunas et se trouve ainsi conditionné par l'existence matérielle. A la façon d'un rêve où l'on est accablé de souffrances illusoires, l'existence matérielle, issue de l'ignorance, doit être considérée comme éphémère et indésirable.

TENEUR ET PORTEE

La condition indésirable que représente une vie éphémère relève de l'ignorance. Il est très facile de comprendre que le corps matériel est temporaire car il est créé à un moment précis et son existence prend également fin à une date déterminée, après avoir été marquée par les six mutations que sont la naissance, la croissance, la stabilité, la transformation, le vieillissement et la mort. Cette condition où se trouve plongée l'âme éternelle est due à son ignorance, et bien qu'elle soit temporaire, elle n'en est pas moins indésirable. C'est du fait de l'ignorance qu'on doit revêtir, l'un après l'autre, divers corps éphémères. Cependant, l'âme spirituelle n'a aucun besoin de revêtir ces corps temporaires. Elle n'y est contrainte que par suite de son ignorance, ou de son oubli de Krsna. C'est pourquoi, lorsqu'on obtient une forme humaine où l'intelligence est développée, on doit modifier sa conscience en cherchant à connaître Krsna; on peut alors être libéré. Le Seigneur le confirme dans la Bhagavad-gita (4.9):

janma karma ca me divyam
evam yo vetti tattvatah
tyaktva deham punar janma
naiti mam eti so rjuna

"Celui, ô Arjuna, qui connaît l'absolu de Mon Avènement et de Mes Actes n'aura plus à renaître dans cet univers matériel; en quittant son corps, il entrera dans Mon royaume éternel." A moins de connaître Krsna et de devenir conscient de Krsna, nous devons rester prisonniers de la matière. Pour mettre fin à cette existence conditionnée, nous devons nous abandonner à Dieu, la Personne Suprême. En vérité, c'est ce que nous demande le Seigneur Suprême. Sarva-dharman parityajya mam ekam saranam vraja.

Maharaja Rsabhadeva recommande à ce propos: na sadhu manye yata atmano yam asann api klesada asa dehah. Il faut être suffisamment intelligent pour comprendre que, même si le corps est temporaire et destiné à périr sous peu, tant que nous vivons à l'intérieur de ce dernier, il nous faut connaître les souffrances de l'existence matérielle. Par suite, si, grâce à des fréquentations heureuses, grâce aux instructions d'un maître spirituel authentique, nous adoptons la conscience de Krsna, notre conditionnement au sein de l'existence matérielle prend fin et notre conscience originelle, appelée conscience de Krsna, est ravivée. Une fois conscients de Krsna, nous pouvons réaliser que cette existence matérielle, à l'état de veille ou de rêve, n'est rien d'autre qu'un rêve et n'a aucune valeur. Cette réalisation est possible par la grâce du Seigneur Suprême -grâce qui prend également la forme des enseignements de la Bhagavad-gita. C'est pourquoi la mission de Sri Caitanya Mahaprabhu consiste à faire en sorte que chacun de nous accomplisse des actes bienfaisants destinés à réveiller les êtres insensés, particulièrement dans la société humaine; ils pourront ainsi s'élever au niveau de la conscience de Krsna et gagner d'être libérés de l'existence conditionnée.

A cet égard, Srila Madhvacarya cite les versets qui suivent:

duhkha-rupo pi samsaro
buddhi-purvam avapyate
yatha svapne siras chedam
svayam krtvatmano vasah

tato duhkham avapyeta
tatha jagarito pi tu
janann apy atmano duhkham
avasas tu pravartate

On doit réaliser que cette existence matérielle est pleine de souffrance. Cette prise de conscience est possible lorsqu'on possède une intelligence purifiée. Une fois l'intelligence purifiée, on peut en effet comprendre que l'existence matérielle, indésirable et éphémère, ressemble tout à fait à un rêve. Tout comme on éprouve de la souffrance lorsque dans un rêve on croit que notre tête a été coupée, de même sous l'effet de l'ignorance nous souffrons non seulement en rêve, mais également à l'état de veille. Sans la miséricorde de Dieu, la Personne Souveraine, nous continuons de vivre dans l'ignorance, exposés aux souffrances matérielles sous leurs multiples formes.

ATTENTION! ATTENTION!

Venez écouter la vidéo : (Exposé sur la naissance.) Connaissez la vérité à ce propos. Voyez à (16.30 minutes) ce qui se passe lorsque les spermatozoïdes pénètrent dans le corps de la mère.

Je serai heureux de lire votre commentaire.

Cliquez ici.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare