9,23

SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 9 CHAPITRE 1 VERSET 17

bhagavan kim idaṁ jātaṁ
 karma vo brahma-vādinām
viparyayam aho kaṣṭaṁ
 maivaṁ syād brahma-vikriyā

TRADUCTION

"O maître, vous êtes tous experts à chanter les mantras védiques. Com­ment se fait-il donc que le résultat obtenu soit opposé à celui désiré ? Ceci est fort regrettable. Les mantras védiques n'auraient pas dû produire un effet contraire.

TENEUR ET PORTEE

Dans cet âge, l'accomplissement des yajña a été interdit parce qu'il ne se trouve personne pour chanter correctement les mantras védiques. Si les mantras védiques sont prononcés parfaitement, le désir pour lequel le sacrifice a été accompli doit se réaliser. C'est pourquoi le mantra Hare Kṛṣṇa est appelé le mahā-mantra, le plus grand, le plus élevé de tous les mantras védiques, en raison de tous les effets bénéfiques qu'il produit chez celui qui le chante ou le récite. Comme Śrī Caitanya Mahāprabhu (Śikṣāṣṭaka 1):


ceto-darpaṇa-mārjanaṁ bhava-mahā-dāvāgni-nirvāpaṇaṁ
 śreyaḥ-kairava-candrikā-vitaraṇaṁ vidyā-vadhū-jīvanam
ānandāmbudhi-vardhanaṁ prati-padaṁ pūrṇāmṛtāsvādanaṁ
 sarvātma-snapanaṁ paraṁ vijayate śrī-kṛṣṇa-saṅkīrtanam


"Gloire au saṅkīrtana de Śrī Kṛṣṇa. De nos coeurs il balaie toutes choses impures accumulées au cours des âges, il éteint le feu brûlant de l'existence conditionnée, avec ses naissances et ses morts sans fin. Le mouvement de saṅkīrtana répand sur tous les hommes la bénédiction la plus grande, diffu­sant ses rayons comme la bienveillante lune. Arne du savoir spirituel, il fait croître l'océan de félicité absolue et il nous donne de savourer pleinement le nectar dont nous languissons sans cesse."

Ainsi la meilleure forme de yajña qui nous ait été donnée est-elle le saṅkīrtana-yajña. yajñaiḥ saṅkīrtana-prāyair yajanti hi sumedhasaḥ (Bhāg. 11.5.32). Ceux qui sont intelligents tireront parti du plus grand yajña qui soit en cet âge en chantant collectivement le mahā-mantra Hare Kṛṣṇa. Lorsque de nombreux hommes s'assemblent pour chanter le mantra Hare Kṛṣṇa, ce chant est appelé saṅkīrtana, et ce yajña aura pour résultat d'amener des nuages dans le ciel (yajñād bhavati parjanyaḥ). En ces jours de sécheresse, on peut remédier à la rareté des pluies et au manque de nourriture par l'observance simple du yajña Hare Kṛṣṇa. Cette pratique, en fait, peut résoudre les problèmes de toute la société. En ce moment, la sécheresse sévit en Europe et en Amérique, et les gens pâtissent de ce fait; mais s'ils prennent au sérieux ce Mouvement pour la Conscience de Kṛṣṇa, s'ils arrêtent leurs activités pécheresses et chantent le mahā-mantra Hare Kṛṣṇa, tous leurs pro­blèmes seront résolus sans difficulté. Dans les autres pratiques de yajña, on rencontre des difficultés car il n'existe pas d'érudits assez experts pour chan­ter parfaitement les mantras, pas plus qu'il n'est possible de se procurer les ingrédients nécessaires pour accomplir le rite sacré. Comme la société se trouve dans la misère et que les hommes sont dépourvus de tout savoir védique ainsi que du pouvoir de chanter les mantras védiques, le chant du mahā-mantra Hare Kṛṣṇa reste le seul refuge. Les gens devraient avoir assez d'intelligence pour l'adopter. yajñaiḥ saṅkīrtana-prāyair yajanti hi sumedhasaḥ. Ceux dont l'esprit est engourdi ne peuvent comprendre la por­tée de ce chant, et ils ne peuvent pas non plus y participer.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

Bulletins actuels

jeudi, janvier 25, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 1.7.22 - Vṛndāvana, 18 septembre 1976 Saṁsṛteḥ, ce monde matériel est appelé saṁsṛti, la souffrance continuelle. Nous ne pouvons pas comprendre cela. C'est ce qu'on appelle l'ignorance. Souffrir continuellement. Ils pensent qu'ils...
mercredi, janvier 24, 2024
Srīmad-Bhāgavatam 1.7.20-21 - Vṛndāvana, 17 septembre 1976 C'est donc une chose très agréable. Si vous chantez avec négligence, le succès sera quand même au rendez-vous, mais cela prendra un certain temps. Et si vous chantez très soigneusement, en...
mardi, janvier 23, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 1.7.12 - Vṛndāvana, 11 septembre 1976 Cette nature matérielle n'est rien d'autre qu'une machine. Elle n'est pas Dieu. Ceux qui n'ont qu'un faible bagage de connaissances considèrent directement cette nature matérielle comme une...
lundi, janvier 22, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 1.7.12 - Vṛndāvana, 11 septembre 1976 Nous utilisons le mot "omnipotence", mais nous ne savons pas en fait ce qu'est cette omnipotence. L'omnipotence signifie qu'il possède diverses énergies. C'est cela la toute-puissance. Et nous...