Sélectionnez votre langue

Connexion

bg.4,11(109)

Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.31
-
Māyāpur, 9 mars 1976 

Cause et effet, sad-asad. L'un disparaît, la cause apparaît, disparaît et l'effet naît. Un très bon exemple est donné ici, aṣṭi-tarvoḥ. Aṣṭi signifie semence, et le... De l'aṣṭi, de la graine, sort un grand banian. À ce moment-là, l'aṣṭi, la graine, disparaît. Un arbre est une manifestation, c'est donc un exemple de sad-asat. Aṣṭi, la graine, disparaît et l'arbre se manifeste. C'est ainsi que se présente la création de Dieu. C'est pourquoi il est dit dans la Bhagavad-gītā : bījo 'haṁ sarva-bhūtānām [Bg 7.10]. Bīja, aṣṭi, ou semence, est la cause première de tout. Une graine, une petite graine, un grain, et des centaines de milliers d'arbres en sortent, et dans chaque arbre il y a des millions de fruits, et dans chaque fruit, il y a des centaines et des milliers de graines. Encore une fois, à partir de la graine, la même création, des centaines et des milliers, des millions et des millions. Telle est l'intelligence de Dieu, comment d'une source unique naissent tant de variétés. Lorsque l'annihilation a lieu, elles retournent à la graine originelle, Kṛṣṇa. Yānti māmikam est dit. C'est en train de sortir.

yasyaika-niśvasita-kālam athāvalambya
jīvanti loma-vilajā jagad-aṇḍa-nāthāḥ
viṣṇur mahān sa iha yasya kalā-viśeṣo
govindam ādi-puruṣaṁ tam ahaṁ bhajāmi
[Bs. 5.48]

Cette création matérielle est le fait de Mahā-Viṣṇu. Mahā-Viṣṇu. Le Viṣṇu originel, Kṛṣṇa, n'a rien à faire. Na tasya kāryaṁ kāraṇaṁ ca vidyate. Le Dieu originel -īśvaraḥ paramaḥ kṛṣṇaḥ [Bs. 5.1]- joue simplement de la flûte et apprécie la compagnie de Śrīmatī Rādhārāṇī. Il n'a rien à faire. Et comment les choses se déroulent-elles ? Par la création, il est le créateur ? Par l'expansion, svāṁśa. De Kṛṣṇa, l'expansion est Balarāma ; de Balarāma, l'expansion est Saṅkarṣaṇa, puis Aniruddha, Pradyumna, comme cela, puis Nārāyaṇa, puis à nouveau Saṅkarṣaṇa, Pradyumna, Aniruddha, dvitīya-catur-vyūha. De ce Saṅkarṣaṇa, Mahā-Viṣṇu. Mahā-Viṣṇu est donc décrit comme kalā-viśeṣaḥ. Yasyaika-niśvasita-kālam athāvalambya jīvanti loma-vilajā jagad-aṇḍa-nāthāḥ, sa iha yasya kalā-viśeṣo [Bs. 5.48]. Ce Mahā-Viṣṇu, d'où proviennent, par Sa seule respiration, des millions et des trillions d'univers, et chaque univers est un Brahmā, jagad-aṇḍa-nāthāḥ. Tout comme dans cet univers, il n'y a qu'un seul Brahmā. Il crée à nouveau un grand nombre de demi-dieux, d'animaux et d'êtres humains dans chaque univers. Nous en créons également un grand nombre. Chacun d'entre nous, bien que très insignifiant, a engendré des centaines d'enfants dans l'histoire.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

Bulletins actuels

jeudi, juin 13, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.12.1 - Bombay, le 12 avril 1976 Toute la civilisation védique est basée sur le contrôle des sens. La pratique du yoga est également destinée à contrôler les sens. Yoga indriya-saṁyamaḥ . Par un exercice corporel artificiel, on...
mercredi, juin 12, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.55 - Vṛndāvana, 10 avril 1976 Dans l'histoire des dévots, il y avait un dévot de Caitanya Mahāprabhu, Īśāna. Caitanya Mahāprabhu voulait lui donner une bénédiction. C'était un homme très pauvre. Même son toit, son toit de...
mardi, juin 11, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.54 - Vṛndāvana, 9 avril 1976 Si l'on étudie le monde entier à l'heure actuelle, on constate qu'il ne croit pas en l'âme. Ils ne croient pas à la transmigration de l'âme d'un corps à l'autre. Même les grands professeurs, les...
lundi, juin 10, 2024
Śrīmad-Bhāgavatam 7.9.41 - Māyāpura, 19 mars 1976 Ce n'est qu'un médicament. Pour se libérer de l'infection, ce harer nāma est le seul médicament, bhavauṣadhi. Auṣadhi signifie médicament. Parīkṣit Mahārāja a dit, harer nāma , ce chant de Hare...