Vous prenez seulement une miette de poison que vous mélangez avec de l'eau et que vous avalez. Immédiatement, la réaction prend place, le coeur faiblit et vous mourez.

Seulement une petite miette de cyanure que vous placez sur la langue et elle vous tue immédiatement. D'après les chimistes le cyanure ne goûte rien. Nous ne pouvons pas savoir si le goût est suret ou sucré, car il n'y a aucune chance de le goûter, car aussitôt dans la bouche, la personne meurt. Ele ne peut pas dire si c'est suret ou sucré.

Une chose matérielle si petite avec un si grand pouvoir, celui d'arrêter toutes les fonctions du corps instantanément et de se répandre à travers celui-ci immédiatement. Il n'est pas surprenant de se rendre compte que l'âme, l'étincelle éternelle, si menue, de la grosseur d'un atome, si puissante qu'aussi longtemps qu'elle est dans le coeur, elle garde le corps en vie de façon si merveilleuse.

Aussitôt qu'elle quitte le corps au moment de la mort, ce corps commence à se décomposer. Elle est si puissante! Si un poison tel le cyanure peut se répandre à travers tout le corps, alors pourquoi pas l'âme? Parce qu'elle est répandue dans tout le corps, si je pince n'importe quelle partie de ce corps, je peux sentir de la douleur. Ceci est la conscience.

Comme l'effet du cyanure, ce poison matériel est immédiatement ressenti dans tout le corps de façon similaire par la conscience répandu à travers le corps nous pouvons comprendre que nous avons une âme, une conscience.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare