L'univers matériel est rempli d'êtres affamés. Mais ce dont ils ont faim, ce n'est pas de nourriture délectable, ou d'un toit protecteur, ou de moyens de défense, ou de plaisirs sensuels. C'est bien plutôt de vivre dans une atmosphère spirituelle. L'ignorance seule leur fait croire que l'insatisfaction du monde vient d'un manque de nourriture, ou de logis confortables, ou de moyens de défense efficaces, ou d'objets de plaisirs. Là est bien ce qu'on nomme l'illusion. Car en vérité, l'être distinct a faim de satisfaction spirituelle, quand il croit avoir faim de plaisirs matériels. Et les dirigeants actuels sont trop bêtes pour voir que même les mieux nantis demeurent des affamés ! De quoi ont-ils faim, de quel manque souffrent-ils ?

De nourriture spirituelle, d'abri spirituel, de force défensive spirituelle et de satisfaction spirituelle des sens, qui s'obtiennent tout auprès de l'Etre spirituel suprême, Sri Krsna. Ainsi, celui qui vient au contact du Seigneur ne saurait plus éprouver aucun attrait pour la nourriture, le refuge, les moyens de défense et le plaisir sensuel illusoires de l'univers matériel, que convoitent pourtant même les habitants des planètes édéniques. C'est pourquoi le Seigneur enseigne dans la Bhagavad-gita, que même arrivé dans la plus haute planète de l'univers, Brahmaloka -où les êtres vivent des millions d'années -, nul ne peut apaiser sa vraie faim. L'être distinct ne peut combler sa faim que lorsqu'il s'établit dans l'immortalité, laquelle s'obtient dans le monde spirituel, bien au-delà de Brahmaloka, et par le contact avec le Seigneur, Mukunda-Celui qui accorde à Ses dévots le plaisir sublime de la libération.

Tiré du Srimad-Bhagavatam.(S.B. 1.12.6)

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare