Voici le résumé d'une lecture donnée par Srila Prabhupada le 23 janvier 1974 à Hawaii. (Śrīmad-Bhāgavatam 1.16. 26-30)

Alors Dharitrī, la planète terrestre, déplorait que "à cause de la contamination faite par le Kali, je pense que je suis perdue de toutes ces bonnes qualités." Donc śaucam, satyam, véracité. Nous devons toujours nous rappeler que nous faisons partie intégrante de Dieu. Nous avons donc toutes les bonnes qualités de Dieu; c'est notre nature. Tout comme la goutte d'eau de l'océan, elle a toutes les qualités de l'océan. Il n'y aucun doute à ce propos. Par conséquent, même si on prend une petite goutte d'eau de mer, parce que l'eau de mer est salée, on goûte l'eau salée. Le sel est là aussi, mais en quantité infime. L'océan a des millions et des millions de tonnes de sel, et ici, dans la goutte d'eau, il y a un grain de sel. Mais le sel est là. Un autre exemple: comme une petite portion d'or. C'est donc aussi de l'or; ce n'est pas du fer. Alors naturellement, dans notre position d'origine, nous avons toutes les bonnes qualités de Dieu. Maintenant, en raison de la contamination matérielle, les qualités divines sont maintenant recouvertes. Les qualités divines sont là, mais elles sont recouvertes. Cette couverture est possible en raison de notre très petite quantité. Par conséquent, nous sommes faillibles, mais Kṛṣṇa n'est pas faillible.


Un autre exemple: le grand feu et l'étincelle. L'étincelle est aussi du feu, mais elle a le pouvoir de s'éteindre. Supposons qu'une étincelle tombe du feu d'origine, vers le bas. Il est éteint. Mais le grand feu ne s'éteint pas. Par conséquent, le grand feu, ou Kṛṣṇa, est infaillible. Son nom est Acyuta, infaillible. Le philosophe Māyāvāda dit que :"Nous sommes māyā, et dès que māyā est enlevé, nous sommes Dieu." Donc, nous ne sommes pas Dieu, mais nous manifestons nos qualités pieuses lorsque māyā est enlevée. Tant que nous sommes couverts par māyā, nos qualités pieuses ne se manifestent pas, mais nous ne sommes pas Dieu. Ou vous êtes Dieu, mais pas ce Dieu, ce grand Dieu, mais vous êtes une particule de Dieu. Vous pouvez dire: «Je suis Dieu», mais vous n'êtes pas ce Dieu originel et principal. Que tu n'es pas. Telle est notre philosophie. Et c'est très authentique. Comment puis-je être Dieu? Si je suis Dieu, alors pourquoi ai-je perdu mes qualités pieuses? Ou pourquoi mes qualités divines sont maintenant couvertes? C'est du bon sens. Les qualités pieuses sont là. Tout comme une petite particule d'étincelle, c'est du carbone. Quand il sort du feu, il s'éteint. Mais si vous la mettez à nouveau au feu, c'est du carbone, encore une fois brillant, égayé. De même, nous faisons partie intégrante de Dieu, mais si nous tombons de l'association de Dieu, alors nous devenons ..., apparaissant comme du matériel. Mais nous ne sommes pas matériels. Il semble que éteint. C'est simultanément ... Acintya-bhedābheda-tattva. Nous sommes à la fois un et différents. En tant qu'élément de qualité, nous sommes un; mais en quantité Dieu est grand, nous sommes une petite particule.

Note par Aprakrita dasa : ‘’Nous avons les même qualités que Krishna, mais parce que nous sommes couverts par l’illusion ces qualités sont recouvertes. L’âme est spirituelle comme Krishna. Par contre, Krishna possède pleinement ces qualités alors que nous les avons qu’en petite partie. Nous ne deviendrons jamais aussi puissant que Krishna, mais nous Lui ressemblerons. Nous sommes une partie et parcelle de Krishna. À nous maintenant par le processus du bhakti yoga de redécouvrir qui nous sommes vraiment.‘’

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare