SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 7 CHAPITRE 9 VERSET 41

evam sva-karma-patitam bhava-vaitaranyam
anyonya-janma-maranasana-bhita-bhitam
pasyan janam sva-para-vigraha-vaira-maitram
hanteti paracara piprhi mudham adya

TRADUCTION

O Seigneur, Tu évolues toujours sur le plan transcendantal, de l'autre côté de la rivière de la mort, mais à cause des suites de nos propres actes, nous souffrons de ce côté-ci. En vérité, nous sommes tombés dans cette rivière ou nous endurons de façon répétée les souffrances de la naissance et de la mort et où nous sommes contraints de manger des choses abominables. Veuille maintenant jeter un regard bienveillant sur nous -pas seulement sur moi, mais aussi sur tous les autres êtres qui souffrent-, et par l'effet de Ta grâce et de Ta compassion immotivées, sauve-nous et prends soin de nous.

TENEUR ET PORTEE

Prahlada Maharaja, en pur vaisnava qu'il est, prie le Seigneur non seulement pour lui-même, mais aussi pour tous les autres êtres vivants qui souffrent. Il existe deux catégories de vaisnavas: les bhajananandis et les gosthy-anandis. Les bhajananandis n'adorent le Seigneur que dans leur intérêt personnel, tandis que les gosthy-anandis cherchent à élever tous les autres êtres jusqu'à la conscience de Krsna de façon qu'ils soient sauvés. Les insensés qui sont incapables de percevoir la répétition de la naissance et de la mort ainsi que les autres souffrances inhérentes à l'existence matérielle ne peuvent avoir la certitude de ce qu'il leur adviendra dans leur prochaine vie. A vrai dire, ces êtres stupides et pécheurs, souillés par la matière, se sont fabriqués de toutes pièces un mode de vie irresponsable qui ne tient aucun compte de la prochaine vie. Ils ne savent pas qu'en fonction de ses propres actes, chacun reçoit un corps choisi parmi les huit millions quatre cent mille (8 400 000) espèces vivantes. Ces scélérats, la Bhagavad-gita les dénomme duskrtino mudhah. Les abhaktas -ceux qui ne sont pas conscients de Krsna- doivent nécessairement commettre des actes répréhensibles, et c'est pourquoi on les traite des mudhas, de gens stupides et fourbes. Dans leur inconscience, ils ne savent pas ce qui va leur arriver lors de leur prochaine vie. Bien qu'ils voient diverses espèces d'êtres vivants mangeant toutes sortes de choses abominables -les porcs mangent des excréments, les crocodiles différentes formes de chair et ainsi de suite-, ils ne se rendent pas compte qu'eux-mêmes, parce qu'ils mangent toutes sortes de nourritures aberrantes au cours de cette vie, devront se nourrir des choses les plus abominables lors de leur vie prochaine. Un vaisnava redoute toujours une telle existence, et pour échapper à ces conditions affreuses, il se consacre au service de dévotion qu'il offre au Seigneur. Celui-ci éprouve de la compassion pour les êtres, et c'est pour leur bien qu'Il descend en ce monde:

yada yada hi dharmasya
glanir bhavati bharata
abhyutthanam adharmasya
tadatmanam srjamy aham

''O descendant de Bharata, chaque fois qu'en un endroit de l'univers, la spiritualité décline et que l'irréligion triomphe, Je descends en personne." (B.g.,4.7) Le Seigneur est toujours disposé à aider les âmes déchues, mais, si elles n'adoptent pas la conscience de Krsna et ne suivent pas les instructions de Krsna car ce sont des renégats à l'esprit borné. C'est pourquoi, bien que Sri Caitanya Mahaprabhu soit le Seigneur Suprême en personne, Sri Krsna, Il apparaît sous les traits d'un bhakta afin de répandre le Mouvement pour la Conscience de Krsna. Yare dekha, tare kaha 'krsna'-upadesa. Il faut donc devenir un serviteur sincère de Krsna. Amara ajnaya guru hana tara ei desa (C.c., Madhya 7.128) On doit devenir un guru et répandre la conscience de Krsna de par le monde, simplement en prêchant les enseignements de la Bhagavad-gita.

ATTENTION ! ATTENTION !

Souvenirs au métro Atwater

Je serai heureux de lire votre commentaire.

Voir en cliquant ici.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare