SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 7 CHAPITRE 9 VERSET 42

ko nv atra te khila-guro bhagavan prayasa
uttarane sya bhava-sambhava-lopa-hetoh
mudhesu vai mahad-anugraha arta-bandho
kim tena te priya-janan anusevatam nah

TRADUCTION

O Seigneur, ô Personne Souveraine, Toi qui es le maître spirituel originel du monde entier, en quoi T'est-il difficile, à Toi qui diriges les affaires de l'univers, de délivrer les âmes déchues qui Te servent avec dévotion? Tu es l'ami de l'humanité souffrante, et les grands personnages doivent se montrer miséricordieux envers les gens sans intelligence. Je pense donc que Tu nous montreras Ta miséricorde immotivée, à nous qui sommes absorbés dans Ton service.

TENEUR ET PORTEE

Les mots priya-janan anusevatam nah indiquent ici que Dieu, le Seigneur Suprême, Se montre très favorable aux bhaktas qui agissent suivant les enseignements de Ses propres purs dévots. Autrement dit, il faut se faire le serviteur du serviteur d'un serviteur du Seigneur. Il n'est pas aussi profitable de servir directement le Seigneur que de s'employer à servir l'un de Ses serviteurs. C'est là ce que Sri Caitanya Mahaprabhu nous enseigne, Lui qui nous montre la voie pour devenir des gopi-bhartuh pada-kamalayor dasa-dasanudasah. Il ne faut pas s'enorgueillir à l'idée de devenir directement un serviteur du Seigneur Suprême. Il faut plutôt rechercher un pur bhakta, un serviteur du Seigneur, et s'employer à le servir. Plus on se fait le serviteur du serviteur, plus on approche la perfection dans le service de dévotion. C'est également ce que prescrit la Bhagavad-gita (4.2): evam parampara-praptam imam rajarsayo viduh. On ne peut comprendre la science de Dieu que par la voie de la parampara. Srila Narottama Dasa Thakura dit à ce propos: tandera carana sevi bhakta-sane vasa -"Puissé-je servir les pieds pareils-au-lotus des dévots du Seigneur et vivre auprès d'eux." Suivant l'exemple de Narottama Dasa Thakura, nous devrions aspirer à devenir les serviteurs d'un serviteur du Seigneur, et ce, vie après vie (janame janame haya, ei abhilasa). Sri Bhaktivinoda Thakura chante également: tumi ta thakura, tomara kukura, baliya janaha more -"O Seigneur, ô vaisnava, considère-moi comme ton chien." Il faut devenir comme le chien d'un vaisnava, d'un pur bhakta, car celui-ci peut nous donner Krsna sans le moindre mal. Krsna se tomara, krsna dite para. Krsna devient la propriété de Son pur dévot, et si nous trouvons refuge auprès d'un pur bhakta, ce dernier pourra très facilement nous donner Krsna. Prahlada désirait s'employer au service d'un bhakta, et c'est pourquoi il pria Krsna en ces termes: "O Seigneur, veuille m'accorder le refuge de Ton dévot, lui qui T'est si cher, de telle sorte que je puisse le servir et que Tu sois alors satisfait." Le Seigneur dit aussi: mad-bhakta-pujabhyadhika -"Le service offert à Mon dévot a plus de valeur que le service de dévotion qui M'est offert." (S.B.,11.9.21)

Il est également important de noter dans ce verset que Prahlada Maharaja ne désire pas être seul à profiter des bienfaits du service de dévotion. Il prie au contraire le Seigneur pour que nous tous, âmes conditionnées en ce monde, puissions, par Sa grâce, servir l'un de Ses serviteurs et ainsi être sauvés. Il n'est pas du tout difficile pour le Seigneur d'accorder Sa grâce, et Prahlada Maharaja désire donc sauver l'univers entier en répandant la conscience de Krsna.

ATTENTION ! ATTENTION !

Souvenirs au métro Atwater

Je serai heureux de lire votre commentaire.

Voir en cliquant ici.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare