SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 7 CHAPITRE 9 VERSET 44

prayena deva munayah sva-vimukti-kama
maunam caranti vijane na parartha-nisthah
naitan vihaya krpanan vimumuksa eko
nanyam tvad asya saranam bhramato nupasye

TRADUCTION

O Seigneur, cher Nrsimhadeva, je vois qu'en fait il existe de nombreuses personnes saintes, mais elles s'intéressent uniquement à leur propre délivrance. Sans se soucier des grandes villes et cités, ces sages vont dans l'Himalaya ou dans la forêt pour y méditer en faisant voeu de silence (mauna-vrata). Délivrer les autres ne les intéresse pas. Quant à moi, cependant, je ne désire pas être libéré seul, laissant derrière moi tous ces pauvres pécheurs sans intelligence. Je sais que, sans être conscient de Krsna, sans chercher refuge à Tes pieds pareils-au-lotus, personne ne peut être heureux. Je souhaite donc les ramener à l'abri de Tes pieds pareils-au-lotus.

TENEUR ET PORTEE

Telle est la décision d'un vaisnava, d'un pur dévot du Seigneur. Il n'a, quant à lui, aucun problème, même s'il doit demeurer dans cet univers matériel, car son seul souci consiste à demeurer conscient de Krsna. Or, l'être qui est conscient de Krsna continuera à être heureux, même s'il doit aller en enfer. C'est pourquoi Prahlada Maharaja dit: naivodvije para duratyaya-vaitaranyah -"O Toi le meilleur de tous les grands personnages, je ne redoute nullement l'existence matérielle." Le pur bhakta n'est jamais malheureux, quelles que soient ses conditions de vie. C'est là ce que corrobore le Srimad-Bhagavatam (6.17.28):

narayana-parah sarve
na kutascana bibhyati
svargapavarga-narakesv
api tulyartha-darsinah

"Les bhaktas, absorbés corps et âme dans le service de dévotion offert à Dieu, la Personne Suprême, Sri Narayana, ne redoutent jamais aucune condition d'existence. Pour eux, les planètes édéniques, la libération et les planètes infernales ont toutes la même valeur, car ces bhaktas ne s'intéressent qu'au service du Seigneur."

Pour un bhakta, vivre sur les planètes édéniques ou sur les planètes infernales, c'est la même chose, car il ne vit en fait ni au ciel ni en enfer, mais auprès de Krsna dans le monde spirituel. Le secret de la réussite du bhakta demeure un mystère pour les karmis et les jnanis. Les karmis s'efforcent donc de trouver le bonheur en améliorant leur situation matérielle, et les jnanis en se fondant dans l'Absolu. Le bhakta n'éprouve pas ce genre d'intérêt. Il n'est pas intéressé par une prétendue méditation dans l'Himalaya ou dans la forêt. Il s'intéresse au contraire à la partie du monde la plus affairée, ou il peut enseigner aux gens la conscience de Krsna. C'est dans ce dessein que le Mouvement pour la Conscience de Krsna a été fondé. Nous n'enseignons pas de méditer dans un lieu retiré à seule fin de pouvoir montrer que l'on a atteint un haut niveau de spiritualité et qu'on est en droit de s'enorgueillir de sa prétendue méditation transcendantale, alors qu'on se livre à toutes sortes d'activités matérielles insensées. Un vaisnava comme Prahlada Maharaja n'aspire nullement à montrer une telle façade de spiritualité. Il désire plutôt éclairer les hommes dans la conscience de Krsna, car c'est là, pour eux, le seul moyen de devenir heureux.

Prahlada Maharaja dit clairement: nanyam tvad asya saranam bhramato nupasye -"Je sais qu'à moins d'être conscient de Krsna et de trouver refuge à Tes pieds pareils-au-lotus, personne ne peut être heureux." L'être vivant ne cesse de parcourir l'univers, vie après vie, mais avec la grâce d'un bhakta, d'un serviteur de Sri Caitanya Mahaprabhu, on peut s'engager sur la voie de la conscience de Krsna et, non seulement devenir heureux en ce monde, mais en plus retourner à Dieu, en sa demeure originelle. Tel est le véritable objectif que nous devons chercher à atteindre en cette vie. Les membres du Mouvement pour la Conscience de Krsna ne s'intéressent nullement à une prétendue méditation dans l'Himalaya ou dans la forêt, où ils feindraient seulement de méditer, pas plus qu'il ne désirent ouvrir de nombreuses écoles de yoga et de méditation dans les villes. Chacun des membres du Mouvement pour la Conscience de Krsna veut plutôt aller de porte en porte pour chercher à convaincre les gens des enseignements de la Bhagavad-gita telle qu'elle est, c'est-à-dire, des enseignements de Sri Caitanya. Tel est le but du Mouvement Hare Krsna. Les membres de ce mouvement doivent être parfaitement convaincus que sans Krsna, personne ne peut être heureux. C'est pourquoi une personne consciente de Krsna évite tous les soi-disant spiritualistes, transcendantalistes, méditants, monistes, philosophes et philanthropes.

ATTENTION ! ATTENTION !

Souvenirs au métro Atwater

Je serai heureux de lire votre commentaire.

Voir en cliquant ici.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare