SRIMAD BHAGAVATAM - CHANT 8 CHAPITRE 16 VERSET 19

kva deho bhautiko natma
kva catma prakrteh parah
kasya ke pati-putradya
moha eva hi karanam

TRADUCTION


[Kasyapa Muni poursuivit:]
Qu'est-ce que le corps matériel, fait de cinq éléments? Il est différent de l'âme. L'âme n'a rien à voir avec les éléments matériels qui composent le corps. Cependant, à cause de l'attachement au corps, l'être vivant est considéré comme un époux ou un fils. Ces liens illusoires proviennent d'une mauvaise compréhension.

TENEUR ET PORTEE

L'âme (atma ou jiva) est assurément différente du corps, qui représente une combinaison de cinq éléments matériels. Ce fait, pourtant simple, ne peut être compris à moins que l'on ne soit éduqué spirituellement. Kasyapa Muni rencontra sa femme, Aditi, sur les planètes édéniques, mais le même malentendu règne de par l'univers entier, y compris sur Terre. Il existe différentes catégories d'êtres vivants, mais tous vivent plus ou moins selon une conception corporelle de l'existence. En d'autres termes, tous les êtres vivants du monde matériel sont plus ou moins dénués d'éducation spirituelle. La civilisation védique, cependant, se fonde sur une éducation spirituelle, et celle-ci est à la base de la Bhagavad-gita, enseignée à Arjuna. Au début de la Bhagavad-gita, Krsna apprend à Arjuna à comprendre que l'âme spirituelle est différente du corps.


dehino smin yatha dehe
kaumaram yauvanam jara
tatha dehantara-praptir
dhiras tatra na muhyati

"A l'instant de la mort, l'âme prend un nouveau corps, aussi naturellement qu'elle est passée, dans le précédent, de l'enfance à la jeunesse, puis à la vieillesse. Ce changement ne trouble pas l'être sobre." (B.g.,2.13) Malheureusement, cette éducation spirituelle se trouve complètement absente de la civilisation moderne. Personne ne comprend son véritable intérêt, qui est celui de l'âme spirituelle et non du corps matériel. Education signifie éducation spirituelle. Travailler intensément sous l'emprise d'une conception corporelle de la vie, sans éducation spirituelle, revient à vivre comme un animal. Nayam deho deha-bhajam nr-loke kastan kaman arhate vid-bhujam ye (S.B.,5.5.1). Les gens dépensent tant d'énergie simplement pour les commodités du corps, sans être instruits quant à l'intérêt de l'âme spirituelle. Ils vivent ainsi dans une civilisation dangereuse, car l'âme spirituelle doit bel et bien transmigrer d'un corps à un autre (tatha dehantara-praptih). Sans éducation spirituelle, les gens sont gardés dans l'ignorance et ne savent pas ce qu'il adviendra d'eux après la mort de leur corps. Ils travaillent aveuglément, et des chefs aveugles les dirigent. Andha yathandhair upaniyamanas te pisa-tantryam uru-damni baddhah (S.B.,7.5.31) L'homme privé de raison ne sait pas qu'il demeure complètement sous l'esclavage de la nature matérielle et que celle-ci lui imposera après la mort un certain type de corps, qu'il devra accepter. Il ne sait pas que bien qu'il puisse être dans ce corps présent quelqu'un de très important, il risque de renaître avec un corps d'animal ou d'arbre pour avoir agi dans l'ignorance sous l'emprise des modes d'influence de la nature matérielle. De ce fait, le Mouvement pour la Conscience de Krsna essaie de donner la véritable lumière de l'existence spirituelle à tous les êtres vivants. Ce Mouvement n'est pas très difficile à comprendre et les gens doivent en tirer parti car il les sauvera des risques qu'ils courent en menant une vie d'irresponsabilité.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare

Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare